Partager cette page

Vous êtes ici

L’Abbaye de Rochefort a déposé un recours en référé

6 décembre 2017  - L’Abbaye de Rochefort a déposé un recours en référé auprès du tribunal de Marche-en-Famenne et un recours en annulation et en suspension au Conseil d’Etat contre le permis qui nous a été délivré le 12 octobre par le Ministre Di Antonio.

 

Alors que le recours de l‘Abbaye a été rejeté par le Ministre Di Antonio, alors que la Cour d’Appel de Liège siégeant en référé a décidé d’annuler l’ordonnance de la Présidente du tribunal de Marche en Famenne suspendant les effets du permis octroyé en juin dernier, alors que la fourniture d’eau potable par Lhoist durant la sécheresse de cet été s’est déroulée au bénéfice de tous, nous sommes consternés par cette forme de harcèlement qui, par le biais d’un arsenal de procédures judiciaires et administratives, tente d’empêcher à tout prix un test de pompage.


Ce test, dont il est bien connu maintenant qu’il ne comprend pas de risque, comporte un important enjeu économique et social tant pour les habitants de Rochefort et de Marche, que pour la Brasserie de l’Abbaye et pour la Carrière.  Il vise à vérifier les analyses positives des experts qui font apparaître une réelle opportunité de valorisation de l’eau de Tridaine au profit de l‘intérêt collectif.


Nous sommes sereins et confiants quant à la qualité de notre projet, néanmoins les manœuvres procédurières de l’Abbaye créent une incertitude croissante notamment auprès de nos travailleurs.