Partager cette page

12 juin 2019 - Durant les mois d’avril et juin plusieurs tribunaux ont jugé que le test de pompage de Lhoist ne cause aucun préjudice à l’Abbaye et que l’approvisionnement de l’Abbaye et des habitants de Rochefort est garanti en eau de qualité et en quantité. Rien ne s’opposait donc plus à la mise en œuvre du test de pompage confirmé par l’autorisation ministérielle du 8 avril 2019.
Le test Tridaine a ainsi démarré mi-juin et tout se déroule comme prévu. Il s’agit de vérifier « en réel » les conclusions positives des experts qui estiment que Lhoist pourrait pomper de l’eau en grande profondeur et la remettre dans la galerie de Tridaine sans en  altérer la qualité ou la quantité disponible pour les besoins de la ville et de la brasserie.
Au retour des pluies et après avoir abaissé la nappe phréatique de 5-6 m minimum,  le pompage sera progressivement ralenti puis arrêté lorsque celle-ci aura retrouvé son niveau initial. 
Cependant ce test de pompage a une autre utilité: il permet d’apporter de l’eau en bout de galerie malgré la sécheresse de cette année qui a déjà fortement réduit les approvisionnements en eau des communes avoisinantes. Comme en 2017 et 2018, l’eau pompée par Lhoist est disponible en quantité suffisante pour les habitants et la brasserie de l’entité de Rochefort. Tant que les eaux souterraines n’auront pas retrouvé leur niveau à cause de la sécheresse, Lhoist remettra gratuitement les quantités d’eau nécessaires dans la galerie où elle pourra ainsi être distribuée par la Ville et servir à l’activité brassicole.
Si Lhoist étudie la possibilité de creuser plus profondément sa carrière, le pompage d’eau qui en découlerait aura une utilité publique pour tout le monde.