Partager cette page

12 Décembre 2018 - Bonne nouvelle, le permis unique pour le test de pompage dans la carrière de la Boverie vient d’être accordé par les fonctionnaires technique et délégué de la Région Wallonne.

C’est la troisième fois que l’Administration nous délivre un permis pour ces tests.

Ce permis répond aux arguments juridiques du Conseil d’Etat en référé et concerne une demande pour un test en eau potabilisable; il fera l’objet de recours que nous devrons surmonter afin de pouvoir réaliser notre test prévu en juin 2019 pour une durée d’environ 5-6 mois.

C’est seulement à ce moment, et pour autant que les résultats s’avèrent positifs, que Lhoist pourra envisager une nouvelle demande de permis pour poursuivre ses activités dans la carrière de la Boverie.


Succès du pompage de secours

Rappelons toutefois qu’à la suite de nouvelle sécheresse importante qui a sévi cette année, Lhoist a dû remettre en service, début août, un puits de secours, le JE77, situé dans la carrière de la Boverie.

Ce puits a fonctionné de manière continue pendant presque 4 mois afin d’approvisionner Rochefort et ses habitants avec 87 607 m³ d’une qualité identique à la qualité de l’eau délivrée par la Tridaine (des contrôles ont été systématiquement exécutés par un organisme agréé).  En juin 2017 déjà, Lhoist était venu au secours des habitants de Rochefort avec ce même puits et avec autant de succès.

Comme prévu, les pluies abondantes de ces derniers jours ont permis la recharge de la nappe phréatique et le retour de l’alimentation en eau de la galerie de Tridaine.  La Ville a dès lors pu demander à Lhoist l’arrêt du pompage de secours. 

Ces deux longs épisodes de sécheresse et les pompages de secours en grande profondeur dans la nappe de Tridaine ont permis de démontrer l’absence de risque de ce pompage en profondeur et la garantie d’un approvisionnement en eau en quantité et qualité.